Aide au retour

L’aide au retour a pour but de soutenir les candidats dans leurs démarches de retour volontaire et de réintégration dans leur pays d’origine. Le programme d’aide au retour comprend le conseil en vue du retour, l’organisation du retour, une aide financière initiale, une aide complémentaire matérielle dans le cadre d’un projet de réintégration et une aide médicale. Le retour et la réintégration des personnes participant au projet sont organisées par l’organisation internationale des migrations (OIM) sur mandat du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM). L’aide au retour s’adresse aux victimes ou témoins de la traite des êtres humains, ainsi qu’aux artistes de cabaret ayant été exploités en Suisse.

Le Secrétariat d’Etat aux migrations offre depuis le mois d’avril 2010 une procédure d’aide au retour. Cette procédure se fonde sur le nouvel art. 60 de la loi fédérale sur les étrangers.

Le Service social international (SSI) soutient les migrant(e)s qui sont rapatrié(e)s dans leur pays d’origine et qui se trouvent dans des situations difficiles.