Tables rondes cantonales

 

Mécanismes de coopération dans le domaine de la traite des êtres humains

En 2005, le Service de coordination de lutte contre la traite des êtres humains et le trafic des migrants (SCOTT) a élaboré un guide pratique sur « les mécanismes de coopération contre la traite des êtres humains » mentionnant les formes de coopération possibles entre les autorités de poursuite pénale, les organismes chargés de la protection des victimes et tous les acteurs professionnels concernés.

La majorité des cantons latins ont un tel mécanisme ou sont en phase de l’adopter.

Les avantages d’un tel dispositif sont les gains en rapidité et en efficacité dans le traitement des cas et l’approche commune cohérente et l’état d’esprit constructif. On constate plus d’identifications dans les cantons bénéficiant d’une table ronde cantonale TEH.